frankenstein

N'ai-je pas raison de me lamenter de ce que l'humanité a fait d'elle-même ?

JÉRÉMIE SONNTAG ET FLORIAN GOETZ

SYNOPSIS

Dans un monde en perdition, des voyageurs découvrent un homme à l’agonie, Victor Frankenstein. Ce jeune scientifique leur raconte son histoire : quelques temps auparavant, il est parvenu à donner
la vie à une créature surhumaine. Mais celle-ci sème bientôt la terreur autour d’elle…

Quand on pense à Frankenstein, on voit tout de suite un monstre couvert de cicatrices, grognant et gémissant, un boulon sortant du cou. Mais qui connaît vraiment Frankenstein ou le Prométhée moderne écrit en 1816 ? Qui sait que ce roman a été écrit par une jeune femme de 19 ans, Mary Shelley ?

À l’image de Frankenstein, mutation littéraire aux croisements de plusieurs courants (roman gothique, fantastique, romantique, sentimental et philosophique), Jérémie Sonntag et Florian Goetz créent leur propre «créature théâtrale». Cet assemblage théâtral « monstrueux » sera composé du texte d’origine, de textes issus de l’œuvre de Mary Shelley (Le dernier homme, Histoire d’un voyage de six semaines, Lodore…), d’écrits féministes de sa mère Mary Wollstonecraft (Maria ou le malheur d’être femme, Défense des droits de la femme…) ainsi que de poèmes romantiques (Lord Byron, Percy Shelley, Keats, Coleridge…).

Mais qui est donc véritablement le monstre ? Le créateur ou sa créature ? La haine éprouvée par la créature n’est-elle pas engendrée par la violence instituée par son créateur ?

DISTRIBUTION

Compagnie Les arpenteurs de l’invisible

Adaptation Jérémie Sonntag et Florian Goetz, d’après Frankenstein et l’oeuvre de Mary Shelley (et les textes de Percy Shelley, Lord Byron, Mary Wollstonecraf, Volney, William Wordsworth, Samuel Taylor Coleridge et Marceline Desbordes-Valmore)
Mise en scène Jérémie Sonntag et Florian Goetz
Distribution Jean-Baptste Anoumon, Roxane Kasperski et Jérémie Sonntag

Scénographie Aurélie Lemaigren
Création et régie vidéo Emilie Villemagne (eMtv)
Images Elise Passavant (Tankmutation)
Création et régie lumières Claire Gondrexon
Création son Maxime Vincent
Costumes Camille Vallat
Régie son et régie générale Paul Cabel

Administration et production Claire Guièze et Virginie Hammel – le petit bureau Chargée de production et de diffusion Emmanuelle Dandre

VOIR L’AGENDA
document associé
©Brett Lloyd

MENTIONS

Production Les arpenteurs de l’invisible

Coproduction le CDNOI – CDN de l’Océan Indien, le Théâtre de Saint Maur, l’Espace B. Vian – Les Ulis, le Sud-Est Théâtre – Villeneuve Saint-Georges, l’Entre Deux – Scène de Lésigny, la Ferme de Bel-Ébat – Guyancourt (en cours)

Création les 10 et 11 mars 2022 à la Ferme de Bel Ébat – Guyancourt Les arpenteurs de l’invisible sont artstes associés et en résidence à la Ferme de Bel Ébat.

Accueil en résidence le CDN de Normandie – Rouen, la Ferme de Bel-Ébat – Guyancourt, la Ferme du Buisson – Scène Natonale, le Théâtre de Saint Maur

Soutiens le Centre d’Art et de Culture – Meudon, la Courée – Collégien (en cours)

Remerciements Odéon – Théâtre de l’Europe, le Théâtre de la Cité Internatonale

Crédit photo ©Brett Lloyd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *